Espaces de discussion, management et santé au travail
En matière de santé au travail, les managers soucieux de trouver des moyens d’action efficaces peuvent être déroutés, ne sachant comment prévenir les risques psychosociaux, et encore moins comment promouvoir la qualité de vie au travail.

Parmi les pistes d’actions, les espaces de discussion, hérités des travaux structurants d’Yves Clot (2008, 2015) et de Mathieu Detchessahar (2001, 2011, 2013) apparaissent une réponse concrète aux difficultés rencontrées par les acteurs en la matière. Cet outil a ainsi été évoqué dans le rapport Lachmann, Larose et Pénicaut en 2010 puis préconisé explicitement dans l’accord National Interprofessionnel du 19 juin 2013.

Il y figure l’idée que la qualité de vie au travail passe par « la possibilité donnée aux salariés de s’exprimer sur leur travail, sur la qualité des biens et services qu’ils produisent, sur les conditions d’exercice du travail et sur l’efficacité du travail, est l’un des éléments favorisant leur perception de la qualité de vie au travail et du sens donné au travail».